Foire
AUX
QUESTIONS

COMMENT ÉLOIGNER LES RONGEURS
NATURELLEMENT ?




Ça mérite qu'on en parle

Les rongeurs se promènent partout dans les combles et sont à l’origine de dégradations qui créent entre autres des ponts thermiques, synonymes de déperdition de chaleur.

20% des incendies dans les bâtiments sont imputables aux rongeurs. Les sinistres sont très rarement couverts par l’assurance habitation.

Une isolation saine et protégée des rongeurs est une isolation plus durable, à l’efficacité préservée.

Pensez aux animaux de compagnie de vos clients ! Dans la lutte contre les rongeurs, il est nécessaire de faire attention à ne pas utiliser de produit toxique.



INTERRO
SURPRISE

sur l'entreprise
PPM Environnement
et le produit PPM N°1

 

PPM Environnement est une société très jeune, qui vous donne peu d’années de recul sur le produit et son efficacité

PPM N°1 est le résultat de 3 ans d’expérimentation en notre laboratoire français en R&D qui a mis au point un produit technologique tant dans sa formulation que dans son procédé de fabrication.

Les essais et tests de performances garantissent une efficacité de 5 ans minimum. Ce produit biosourcé répond aux enjeux de la transition énergétique.

Que contient ce répulsif indiqué comme 100% naturel ?

La composition de PPM N°1 est indiquée sur la fiche technique qui accompagne chaque livraison produit.

N’est-il destiné qu’à être associé à une isolation en laine de verre ou laine de roche ?

Conditionné en sac, le produit s’ajoute à tout type d’isolant ou se pulvérise selon le contexte du chantier.

 

 

 

Est-il adapté à la laine de chanvre ou à la ouate de cellulose, qui sont connues pour être naturellement répulsives contre les rongeurs ?

Tout à fait d’accord pour le chanvre mais à pondérer pour la ouate de cellulose, où le sel de bore est utilisé en tant que produit ignifuge, il ne repousse en aucun cas les rongeurs qui creusent des galeries (=ponts thermiques) dans l’isolation des combles.

Le sel de bore cause la mort du rongeur, qui occasionne souvent de mauvaises odeurs et autres désagréments pour les habitants du logement.

 

Lorsque la pose de l’isolant est faite par un applicateur, qu’est-ce-qui prouve au client final que PPM N°1 a été ajouté ?

Une fiche de contrôle est remise en fin de chantier par nos partenaires pour attester de la présence du produit dans l’isolation des combles.

En cas de SAV, cette fiche est demandée pour en savoir plus sur le chantier concerné.

Y a-t-il des contextes où il n’est pas recommandé d’utiliser PPM N°1 ?

Il s’adapte à toutes les configurations, en cas d’isolation projetée ou insufflée, sauf pour une isolation existante, à rouleau munie de pare-vapeur.

Dans ce cas de figure, nous préconisons le retrait total de l’ancienne isolation pour garantir une pleine efficacité du produit.

 

Pourquoi ce produit n’est-il pas soumis à l’obligation d’étiquetage de qualité de l’air intérieur ?

Nous ne sommes pas soumis à cette obligation car chaque composant de PPM N°1 est en quantité infinitésimale et le produit n’est pas volatile donc n’a aucun impact dans l’air. La libération des principes actifs s’effectue au contact, toujours humide, du rongeur.

Ce répulsif 100% naturel est ainsi respectueux de l’environnement, sans danger pour l’homme, l’animal et l’environnement.

Vous préconisez de faire le traitement tous les 5 ans pour optimiser l’isolation ?

Tout à fait, et pour refaire un traitement il suffit de se munir d’un pulvérisateur poudre (de type DR5 de Birchmeir) en considérant qu’1 kilo de PPM N°1 couvre une surface de 100 m2.